Yvon Bureau

Plusieurs centaines de personnes attristées par son décès subit ont tenu à assister aux obsèques de Yvon Bureau lesquelles ont eu lieu dans la matinée du 1er août en l’église Sainte-Luce de Disraeli. La cérémonie présidée par le curé de la paroisse Sainte-Luce, l’abbé Bernard Rouleau, était à la fois empreinte de recueillement et de reconnaissance envers le défunt dont la contribution à la vie communautaire de son milieu fut notoire. «Il nous a enseigné à nous dépasser», de témoigner l’une de ses enfants.

Déjà reconnu pour ses habiletés dans diverses disciplines sportives, notamment le hockey, Yvon Bureau a imprimé sa marque tout au long de son engagement à titre de directeur du service des loisirs de la ville de Disraeli, de 1988 à sa prise de retraite en 2011. Ses engagements furent multiples et certains majeurs tels l’organisation annuelle de la journée trippante, la tenue des Jeux du Québec en 2003 alors que Disraeli était l’hôte de certaines compétitions, les Berges neuves, l’embellissement de la ville, le hockey mineur où toute une génération fut influencée par son dynamisme, etc. Et combien d’heures bénévolement allouées à soutenir divers projets initiés par des citoyens ou des organismes. «Il fut le défenseur de plusieurs bonnes causes».

Engagé, dynamique, énergique, généreux, déterminé, sont autant de mots contenus dans les commentaires glanés avant et après la cérémonie. Le choix de la parabole des talents lue dans l’évangile illustre son désir d’excellence et d’accomplissement. «Ta mission était de semer le bonheur et le bien-être dans ta communauté», a témoigné également son garçon.

Décidément, «On a perdu un bon joueur de centre!»

À la sortie de l’église, une vingtaine de citoyens arborant chacun un gilet sur lequel la photo du défunt était imprimée ont pour une dernière fois tenu à l’accompagner jusqu’au lieu de son inhumation au cimetière Edouard-Marcoux. Des remerciements aux commanditaires suivants : Marché IGA, Mont Blanc, Pharmacie Brunet, Hôtel Chez Méo, Korvette, L’Intermède du lac, BMR et Ultramar Disraeli.

À la sortie de l’église, une vingtaine de citoyens arborant chacun un gilet sur lequel la photo du défunt était imprimée ont pour une dernière fois tenu à l’accompagner jusqu’au lieu de son inhumation au cimetière Edouard-Marcoux. Des remerciements aux commanditaires suivants : Marché IGA, Mont Blanc, Pharmacie Brunet, Hôtel Chez Méo, Korvette, L’Intermède du lac, BMR et Ulttramar Disraeli.