Il y a quelques semaines j’entends à la radio une idée pas banale concernant l’octroi des subventions que nos gouvernements accordent à la création de nouvelles entreprises ou encore à leur perfectionnement.

Personnellement, je crois que la façon actuelle d’accorder des subventions est dépassée depuis belle lurette et qu’il faut mettre en place un nouveau système plus équitable pour tous . Ceci tant pour l’entreprise que pour nos gouvernements c’est-à-dire nous la population!

La plupart du temps les subventions sont accordées en prévision de la création d’emploi.

Ce critère me semble primordial et il doit demeurer.

Par contre, à ce qui a trait à la façon de faire, il serait souhaitable que dorénavant toute subvention ne soit pas vue comme un cadeau mais plutôt comme un placement soit une part dans le langage commun dans l’entreprise, et ceci aurait pour effet que celle-ci aura à verser un montant de ristourne sur notre investissement selon sa rentabilité.

Donc chaque Québécois aura sa part de marché dans plusieurs entreprises et nos investissements seront ainsi mieux protégés si cette dernière décide de déménager comme il arrive parfois, dans un autre pays.

Vous savez sans doute que les parts sont toujours en vigueur quelques soient le pays où l’entreprise est établie.

En ce temps de récession provinciale il ne faut pas arrêter d’investir et de plus, élargir les critères aux investissements pour que d’un autre côté une partie des profits de ces investissements nous soit retournée.

Tout le monde en profitera équitablement!

Par Michel Côté