La Direction de la Coop des Bois-Francs a décidé de fermer le magasin de Disraeli, à une semaine d’avis, en mettant tous ses employés(es) à la porte avant les fêtes même si plusieurs de ces employés(es) ont été au service de la Coop pendant plus de 30 ans !

Si l’on se fie à ce qui est imprimé sur son calendrier de 2015, la Coop se définit par l’audace, la solidarité, la coopération et comme partenaire.  Je dois leur concéderl’audace. Cependant, on devrait plutôt parler de sauvagerie.Je suis dégouté et outré de la stratégie de la direction de la Coop des Bois-Francs d’acheter la bannière BMR afin de se soustraire à ses responsabilités d’employeur. Avec cette action d’éclat, la Coop des Bois-Francs n’est pas près de recevoir le prix de meilleur employeur de la région, de nouveau, pour belle lurette.

Je suis membre de la Coop par choix et je n’ai pas été consulté au sujet de ce projet et je doute que les autres membres l’aient été.Les Dirigeants de la Coop des Bois-Francs ont perdu toute crédibilité et légitimité suite à cette décision.

Le pouvoir dans une Coop est dans les mains de ses membres et de ses clients(es).  Chacun a le pouvoir de faire renverser cette décision en plus d’exiger la démission de la Direction, pas pour leur action, mais parce que leur décision ne reflète pas la valeur principale d’une Coop: Solidarité d’où toutes les autres découlent.

Personnellement, je vais boycotter pour aussi souvent et longtemps que possible BMR. Je suis aussi disponible pour toute autre action de solidarité. Seul, je n’y peux rien.  Ensemble nous vaincrons !

Sylvain Pilon

819-342-8559 – quebecterreaterre@gmail.com

Saint-Joseph-de-Coleraine