Chers citoyens

Nous donnons des choses au Comptoir familial de Disraeli pour aider des familles qui ont de la misère. Depuis un an et demi, les prix ont grimpé sur des articles, ils font venir un bijoutier et un antiquaire pour faire évaluer les bijoux et l’antiquité que l’on donne pour aider les gens dans le besoin. Pas besoin… d’être sur l’aide sociale, il y a des gens dans la classe moyenne qui sont dans le besoin et ils n’ont pas droit à un panier de Noël. Et on donne nous aussi des choses au Comptoir, alors on mérite d’avoir les mêmes services à des prix raisonnables, c’est déjà assez humiliant d’être obligé d’aller au Comptoir familial pour essayer de s’en sortir. J’ai même vu des antiquités que j’ai données à des prix très élevés… le prix du neuf : dans ce cas-là j’aurais dû le mettre sur Internet à donner… à l’avenir, c’est ça que je vais faire.

Lise Leroux