Dans un rapport d’une cinquantaine de pages découlant de l’ensemble des interventions des participants lors des audiences tenues les 27 et 28 février derniers relativement au changement du nom de la municipalité de Paroisse de Disraeli, la Commission municipale du Québec recommande au ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, M. Martin Coiteux, d’accepter la demande de la Municipalité de la Paroisse de Disraeli, formulée dans la résolution no 2016-08-116, adoptée le 15 août 2016, de changer son nom pour celui de la Municipalité de Bellerive.

Au total, quelque trente-neuf (39) personnes se sont exprimées, par représentations verbales ou écrites sur ce sujet.  Le rôle de la Commission était de comprendre les raisons de l’opposition, de les analyser et de conseiller le ministre. Après avoir analysé les arguments soumis par les opposants, la Commission est d’avis «qu’ils n’ont pas la suffisance, l’importance et la fiabilité nécessaire pour freiner la décision de la Municipalité de changer de nom».

Stimulé par cette recommandation, le conseil municipal espère recevoir rapidement l’aval du ministre des Affaires municipales afin de procéder dans ce dossier qui, rappelons-le, avait suscité beaucoup de réactions dans la population de la municipalité au cours de l’hiver dernier.

Le rapport de la juge administrative et membre de la Commission municipale du Québec, Mme Sandra Bilodeau, est disponible en version complète sur le site web de la municipalité au : www.paroissedisraeli.com (sous la rubrique « CHANGEMENT DE NOM DE LA MUNICIPALITÉ »)