Depuis 2010, les assemblées de fabrique des sept paroisses (Sainte-Luce de Disraeli, Saint-Gabriel de Stratford, Saint-Charles-Borromée de Beaulac-Garthby, Saints-Anges de Ham-Nord, Notre-Dame-de-Lourdes de Notre-Dame-de-Ham, Saint-Julien et Saint-Fortunat) formant notre unité pastorale ont adopté des résolutions concernant la fusion de ces paroisses. Au printemps dernier, deux rencontres de paroissiens ont été tenues dans chaque paroisse pour informer la population de l’évolution de ce regroupement et la mise en place d’un nouveau réseau de collaboration.

Le 12 novembre dernier, Mgr Luc Cyr, archevêque du diocèse de Sherbrooke, émettait un décret concernant le regroupement des sept paroisses et la création de la paroisse Saint-André-Bessette, effectif le 1er janvier 2015 (le frère André a été canonisé le 17 octobre 2010; sa fête se célèbre le 7 janvier).

La paroisse Saint-André-Bessette conserve ses sept églises paroissiales qui seront désignées sous le nom que les paroisses avaient jusqu’à ce jour. Lors des messes du 30 novembre dernier, ce décret a été présenté aux paroissiens de chacune des sept paroisses par le curé et les membres de l’équipe pastorale de la nouvelle paroisse.

À Disraeli, le curé Bernard Rouleau a présenté l’équipe d’animation communautaire de Sainte-Luce de Disraeli et une lettre de mission leur a été remise. Il s’agit de Michel Lapointe, coordinateur, Lucette Martin, Lyne Houde, Julie Allard, Rita Couture et Michel Nault. Ces personnes ont accepté d’assumer des responsabilités pour accomplir la mission de l’Église : servir, annoncer et célébrer à la suite de Jésus le Bon Pasteur.

Par leur engagement, ils sont un ferment d’unité pour que la vitalité de notre communauté repose sur des valeurs d’Évangile. Ils ont à porter une attention vers tous les membres de la communauté, incluant les petits et les faibles que le Seigneur nous demande de visiter et soutenir, vers la présentation de la foi aux personnes qui veulent découvrir la vie à la suite de Jésus-Christ, etc. Ils ont à susciter l’engagement bénévole dans la communauté.

Il faut rappeler à tous les paroissiens que le renouvellement de l’engagement en Église auquel nous sommes conviés nous ramène à notre vocation de baptisés, c’est-à-dire être des témoins engagés à la suite du Bon Pasteur, Jésus-Christ.

 

Bernard Rouleau, prêtre curé.