logo_150eLe comité organisateur des Fêtes du 150e de la ville de Disraeli a procédé au dévoilement et au lancement officiel des activités de cet anniversaire dans la matinée du 14 décembre au Cabaret des Arts. Et on y a déjà fait un effort particulier qui, avec une mise en scène à l’aide de photos anciennes ainsi que de l’évocation des origines par des costumes d’époque et par la présence de trois personnages historiques (curé, fondateur, photographe), donne un avant-goût de la richesse du programme des festivités  lesquelles s’étaleront tout au long de l’année 2017.

C’est sous la présidence d’honneur de M. Marco Sévigny que les célébrations se dérouleront. Plusieurs personnalités ont participé au lancement dont le préfet de la MRC et maire de Kinnear’s Mills, M. Paul Vachon, les maires de Saint-Joseph-de-Coleraine, Saint-Fortunat,  Thetford Mines, St-Jean-de-Brébeuf, et évidemment de Disraeli M. Jacques Lessard.

150edisraeli
Voici un ensemble de personnes présentes au lancement : J.F.Lavoie/photographe incarné par Matthieu Grégoire; Gérard Marcoux/membre du comité; Jacques Lessard/maire de la Ville de Disraeli; Pauline Poirier/échevin membre du comité; Gaston Gagnon/président du comité organisateur; Juliette Jalbert/échevin membre du comité; Marco Sévigny/président d’honneur; abbé Bernard Rouleau/curé; Josée Poirier/membre du comité; Eugène Rhéault/fondateur incarné par Donald Houle; Guy Toupin et Jean-Claude Fortier//membres du comité organisateur.

Programme
Bien que la programmation comporte au-delà d’une vingtaine d’activités diverses, l’ensemble est regroupé sous 9 thèmes correspondant aux divisions du livre du 150e ainsi qu’aux 9 tableaux de la murale devant être installée sur le mur aveugle du magasin Korvette face au parc de la Gare. La diversité et le nombre d’activités effacent tout doute quant au travail colossal réalisé par tous les bénévoles depuis 2013. Quatre événements marquants ponctueront l’année : les Grandes retrouvailles en juillet, l’édition du livre du 150 en juin, les Murales et la Place du 150e (carré Laurier). Le comité organisateur est convaincu que quelque 12 000 participants, résidents et visiteurs de tous âges se présenteront tout au long des festivités. Il vous est possible de prendre connaissance de cette programmation mensuelle variée en consultant un autre texte dans la présente édition (pp 24-25) du Cantonnier. Notons enfin qu’un café rencontre convivial se tiendra tous les jeudis et vendredis avant-midi de 2017 au Cabaret des arts : excellente occasion de rencontres et de partage.

Financement
Les organisateurs ont pleinement confiance, à ce stade-ci, que l’ensemble de la programmation s’autofinancera avec même un léger excédent en fin d’exercice. Plusieurs sources se sont déjà révélées : subvention du gouvernement fédéral à hauteur de 25 000$, la Ville de Disraeli (50 000$), sollicitation dans le milieu (75 000$), Paroisse de Disraeli (10 000$). Ajoutons à cette liste la Caisse du Carrefour des lacs (10 000$) et plusieurs grands donateurs. La vente du livre du 150e ainsi que le prix d’entrée à certaines activités gonfleront la colonne des recettes. Dans ces derniers cas, le coût d’admission sera cependant minime. Cependant, le comité organisateur déplore l’absence de contribution du gouvernement provincial. «Avec le comité organisateur actuel, avec nos structures, nos bénévoles, l’appui du conseil et celui de la population, je suis sûr que nous réussirons», estime le président M. Gaston Gagnon.

Comité
Le comité organisateur présidé par M. Gaston Gagnon se compose de Mmes Juliette Jalbert et Pauline Poirier, et MM Guy Toupin, Jean-Claude Fortier, Pierre Beaupré et Gérard Marcoux.

Ils ont dit
«Disraeli est un pôle important du secteur sud de la MRC dont nous sommes fiers. Les fêtes sont une occasion pour se souvenir et prendre conscience de notre évolution» (Paul Vachon/préfet.) «Je me lance un peu les yeux fermés et avec confiance  dans une expérience échelonnée sur 12 mois. En 2017, ça se passe à Disraeli. J’invite toute la population à participer» (Marco Sévigny/président d’honneur.) «Je remercie tous les membres du conseil municipal et du comité organisateur. Les gens redeviendront fiers d’être disraelois» (Jacques Lessard/maire). «Les paroles s’envolent, mais les écrits restent» (Guy Toupin/prés. Société historique de Disraeli.)