2013-12-19-François Lambert
Photo par Roger Jacques
François Lambert

NDLR : l’auteur de ce court texte, François Lambert, est un élève de 5e année de l’école primaire Sainte-Luce de Disraeli. Sa composition s’inscrit dans une activité d’apprentissage du français animée et encadrée par l’enseignante Kathy St-Pierre et l’éducateur spécialisé Roger Jacques.

Si j’étais le Père Noël, j’aurais 70 lutins au lieu de 400; il me restera beaucoup plus de biscuits. J’apprendrais à un petit garçon comment être le Père Noël pour m’aider dans mon travail.

Je ressemblerais sûrement à un grand et gros bonhomme habillé en orange et âgé de 61 ans. J’aurais une longue barbe noire. Je donnerais des cadeaux à tous ceux qui ont été sages et surtout ceux qui ont éteint leur foyer pour pas me brûler. Je donnerais sûrement les cadeaux l’été. Je ne voudrais pas les donner l’hiver; je ne voudrais pas avoir des engelures. Je me promènerais en vvt, et à Montréal en limousine avec Céline Dion.

Les gens vont envoyer leur liste de cadeaux par émail et mes mignons petits lutins vont fabriquer tous les magnifiques cadeaux commandés par les gens sages. Mes lutins vont emballer les cadeaux soigneusement; ils vont les mettre dans un énorme VH, et moi j’irais les porter en dessous des magnifiques sapins volants. Je vais manger les bons biscuits qu’ils vont avoir laissés. Les cadeaux rayonneraient partout dans le monde.

Passez un merveilleux moment en famille. JOYEUX NOEL!

Mais qu’est-ce qui vous dit que je suis pas déjà le Père Noël…? HO HO HO….