Certaines personnes semblent penser que l’ambulance peut remplacer gratuitement la voiture-taxi ou l’autobus. Ce qui n’est pas vraiment le cas. L’ambulance doit plutôt être gardée pour les urgences seulement.

Et contrairement à la croyance populaire, le transport en ambulance n’est pas gratuit pour les gens de 65 ans et plus. En effet, pour tout déplacement en ambulance, le prix doit être payé, soit par l’usager s’il n’y avait pas de raisons répondant aux critères pour en appliquer la gratuité, ou par le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Granit, qui doit débourser le tarif à la compagnie de transport ambulancier selon la Politique de déplacement des usagers.

Afin de se conformer à la politique du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), le CSSS du Granit complétera dorénavant l’attestation de nécessité du transport ambulancier.

Cela signifie que si le transport par ambulance n’est pas médicalement ou socialement requis, si l’état de santé de l’usager n’est pas urgent et ne nécessite pas de transport ambulancier, celui-ci devra en assumer les coûts.

L’utilisation d’un véhicule ambulancier est requise pour toute personne qui se retrouve dans un état instable ou dans un état à risque de complications. L’ambulance n’est pas nécessairement le meilleur moyen de transport pour se rendre à l’hôpital. D’autres possibilités, selon l’état de la personne, peuvent être utilisées, comme être accompagné par un membre de sa famille, par son aidant, ou encore par un taxi ou un taxi adapté.

La population notera qu’elle peut obtenir des précisions s’il y a incertitude quant au choix du transport vers un centre hospitalier, en appelant INFO-SANTÉ, au numéro 811.

Par exemple, l’ambulance est réservée aux accidentés de la route, aux personnes subissant un infarctus ou dont la vie est en danger dans l’immédiat. Pour les personnes de moins de 65 ans, la personne qui prend l’ambulance devra débourser les frais ou les refiler à ses assurances, si assurances il y a. Pour les personnes de plus de 65 ans, le CSSS du Granit paiera les frais seulement s’il y a justification pour la personne de prendre l’ambulance.

Il est de plus très important de préciser que même si l’usager arrive en ambulance au CSSS du Granit, il devra respecter l’ordre de priorité de passage pour voir un médecin et pourra être dirigé vers la salle d’attente si son état n’exige pas un examen immédiat (selon l’échelle du tri à l’urgence, entre les états P1 et P5 qui ont déjà été définis).

La direction du CSSS du Granit, qui a la préoccupation de la saine gestion des fonds publics, remercie la population de se conformer à ces nouvelles directives provenant du MSSS.

Source : Ronald Martel