Monsieur le maire
Mesdames et messieurs les conseillers municipaux

Je désire attirer votre attention sur l’injustice vécue par les résidents du village de Stratford, injustice qui résulte d’un manque d’équité dans la répartition du fardeau fiscal entre propriétaires résidents au village et les propriétaires hors village.

Dans un premier temps, j’ai comparé le fardeau fiscal de la municipalité de Stratford avec celui de municipalités semblables de la région environnante en utilisant les comptes de taxes pour des propriétés de même valeur. Voici les constats : Différence moyenne entre une propriété du village Stratford et une propriété de même valeur dans les autres municipalités : + 439,00 $ ; Différence moyenne entre une propriété hors village à Stratford et une propriété de même valeur dans les autres municipalités : – 923,00 $, soit un différentiel de 1 362,00 $.
Bref, un stratfordois propriétaire hors village paye jusqu’à 1 258 $ de moins à Stratford en taxation et tarification qu’à Lambton pour une propriété de même valeur alors qu’un propriétaire au village débourse jusqu’à 484 $ de plus qu’à Coleraine pour une propriété de même valeur.

Dans un deuxième temps, j’ai fait une comparaison portant sur l’évolution du fardeau fiscal pour deux propriétés de Stratford, soit une propriété localisée au village et une propriété située en bande riveraine sur le Chemin Stratford. Une propriété type hors village, à Stratford, a connu depuis 2007 une hausse importante d’évaluation de 104 700 $, mais une diminution de la facture de 152 $, alors qu’une propriété type du secteur village connaissait une hausse d’évaluation de 4 500 $ seulement, mais une augmentation de la facture de 613 $, soit un différentiel de 7650 $ au niveau de la taxation/tarification. Ce différentiel illustre un transfert abusif des dépenses municipales vers les 134 propriétaires du village qui représentent environ 5 % de l’évaluation foncière.
(…)

En conclusion, considérant l’impact économique et social sur les résidents du village (tant les jeunes familles que les ainés) du système actuel de taxation/tarification, considérant la provenance des élu(e)s municipaux : un conseiller provenant du village alors que les 6 autres sont de l’extérieur du village dont trois d’entre eux non-résidents permanents (notamment le maire et le pro-maire) et qu’ils se doivent de considérer les intérêts de tous les citoyens, je demande aux autorités concernées de prendre les mesures nécessaires afin de rétablir la justice en matière de répartition du fardeau fiscal municipal dans la municipalité.

La capacité de payer des propriétaires du village a dépassé, et de loin, la limite du raisonnable .

Bien à vous,

Yves Plante
Résident du village et payeur de taxes.