Le premier rapport annuel du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a été rendu public et un bilan positif de la première année d’existence de la nouvelle organisation a été dressé.

Des avancées intéressantes ont été réalisées en 2015-2016, notamment sur le chapitre de la baisse des listes d’attente en chirurgie et des temps d’attente aux services d’urgences. De plus, au 31 mars 2016, près de 87 % des citoyens de Chaudière-Appalaches sont inscrits auprès d’un médecin de famille, ce qui dépasse l’objectif fixé par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Enfin, la mise en place d’un guichet unique au programme de déficience intellectuelle et troubles du spectre de l’autisme et au programme de déficience physique a permis d’éviter les dédoublements et de diminuer les temps d’attente pour un premier service.

Parmi les faits saillants, mentionnons également l’annonce de la construction du Centre régional intégré en cancérologie, dont l’ouverture est prévue au début de l’année 2019, qui viendra desservir toute la population de la région pour les traitements de radiothérapie et d’hémato-oncologie. En ce moment, la population de Chaudière-Appalaches doit se déplacer du côté de la Capitale-Nationale pour recevoir ce type de soins.

Par ailleurs, des travaux de réaménagement des installations ont été réalisés pour un total de 20 M $. Parmi ceux-ci, mentionnons les travaux réalisés sur le parement extérieur de l’Hôpital de Thetford Mines.

Au 31 mars 2016, le CISSS de Chaudière-Appalaches a terminé l’année en équilibre budgétaire. Au total, ce sont plus de 12 000 employés qui offrent des services de santé et de services sociaux à la population de Chaudière-Appalaches dans plus de 90 installations réparties sur tout le territoire.

Source : CISSS-CA