LOGO_UPALOGO_cisss_chaudière-AppLa Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches et le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches s’unissent et s’engagent activement : « Le suicide n’est pas une option ». Les deux organisations considèrent le dossier de la santé psychologique des agriculteurs comme une priorité. À cet effet, un plan d’action 2016-2018 a été produit et compte notamment la formation d’une centaine de sentinelles agricoles réparties dans toute la région.

L’incertitude quant à leur situation financière, l’isolement, l’ensemble des contraintes administratives et la charge de travail sont des exemples de source de stress élevés chez les producteurs agricoles. « Il est donc important d’implanter des réseaux de sentinelles dans les milieux de vie de nos producteurs pour reconnaître les personnes en détresse, briser leur isolement et les inciter à recevoir de l’aide. J’invite les intervenants du monde agricole à suivre la formation de sentinelle. Votre journée de formation pourrait faire éviter des drames », mentionne M. James Allen, président du comité de prévention de la Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches.

De gauche à droite : M. François Gamache, sentinelle; M. Anthony Morin, sentinelle; Mme Nathalie Latulippe, formatrice sentinelle au CISSS de Chaudière-Appalaches; M. Sylvain Milot, sentinelle, et M. James Allen, président du Comité de prévention de la Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches.
De gauche à droite : M. François Gamache, sentinelle; M. Anthony Morin, sentinelle; Mme Nathalie Latulippe, formatrice sentinelle au CISSS de Chaudière-Appalaches; M. Sylvain Milot, sentinelle, et M. James Allen, président du Comité de prévention de la Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches.

Ce qu’est une sentinelle agricole? Ce sont des travailleurs et professionnels qui ont des liens étroits ou qui oeuvrent dans l’entourage des producteurs : vétérinaires, inséminateurs, agronomes, comptables, livreurs de grain, etc. Les sentinelles sont formées par des intervenants du CISSS de Chaudière-Appalaches pour repérer, guider et recommander rapidement la personne en détresse ou à risque suicidaire vers les ressources appropriées. « On peut comparer le rôle des sentinelles à celui des personnes capables de donner les premiers soins  », ajoute M. Jocelyn Deblois, coordonnateur prévention du suicide au CISSS de Chaudière-Appalaches.

 Sur un total de 9 263 propriétaires de fermes en Chaudière-Appalaches, on en compte 1151 dans la MRC des Appalaches

Pour en savoir davantage sur la formation, communiquer avec l’UPA au 1 800 463-8001.

Besoin d’aide pour vous ou pour un proche?
Appelez sans tarder le 1 866 APPELLE (277-3553) : des ressources compétentes sont à votre disposition 24 h sur 24, 7 jours sur 7.

Source : UPA et CISSS de Chaudière-Appalaches