ARC-Acfas 2014_WGMonfette_DSC_0285
William Gagné-Monfette, lauréat du deuxième prix de l’ARC

L’Association pour la recherche au collégial a décerné le 14 mai 2014 ses prix étudiants pour l’année en cours. La 19e édition du concours a été marquée par la qualité exceptionnelle de la maîtrise du sujet qui se dégageait des trois communications orales présentées lors du colloque  que l’Association a tenu dans le cadre du 82e Congrès de l’ACFAS.

 

William Gagné-Monfette, originaire de Disraeli et étudiant en Sciences de la nature au Cégep de Thetford  a ainsi remporté le deuxième prix de ce prestigieux concours, avec son projet intitulé « Amélioration des propriétés thermomécaniques de l’acide polylactique (PLA) pour des applications à hautes températures. » Ce projet, réalisé dans le cadre  d’un stage au Centre de technologie minérale et de plasturgie (CTMP), rattaché au même cégep, a été supervisé par Kevin Pepin , chargé de projet au CTMP. Ce projet porte sur l’amélioration des propriétés d’un bioplastique utilisé dans l’industrie de l’emballage. Il s’inscrit dans une démarche de réduction de l’utilisation des plastiques issus du pétrole au bénéfice des polymères biosourcés et biodégradables. Aux yeux des membres du comité d’évaluation, ce projet présente d’intéressantes perspectives d’avenir. Et il est à noter que c’est la première fois que le nom du Cégep de Thetford apparaît dans la liste des prix décernés. Grâce à la contribution des Fonds de recherche du Québec, l’ARC a remis à William Gagné-Monfette une bourse de 600 $ et ses frais de participation au colloque.

 

Quant aux premier et troisième prix, ils ont été remis respectivement à Marie-Claude Delarosbil du Cégep St-Laurent et Tamara Bassoun, Élodie Maillot et Catherine Mondor du Cégep régional de Lanaudière.

Après la présentation de leur communication orale, les finalistes se sont dirigés vers la séance de communications affichées tenues par l’ARC, au cours de laquelle ils ont cette fois échangé avec les congressistes en s’appuyant sur les affiches scientifiques que l’ARC avait fait réaliser pour chacun des projets.

 

Fondée en 1988, l ‘Association pour la recherche au collégial a pour seule et unique mission, la promotion de la recherche au collégial. Comme association, elle travaille au développement de cette recherche, entre autres, par la prise de position sur les questions relatives à ce dossier, la tenue d’activités ou la production d’outils, la mise sur pied de mesure de soutien à la recherche, l’attribution de prix et la réalisation de métarecherches. Elles a notamment élaboré un projet au terme duquel a été publiée la première monographie sur le sujet, soit  « La recherche au collégial : 40 ans de passion scientifique ».

Dyane Raymond
Latest posts by Dyane Raymond (see all)