La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’honorable Patty Hajdu, a annoncé que les employeurs qui veulent présenter une demande dans le cadre du programme Emplois d’été Canada 2018 peuvent maintenant le faire. Cette année encore, les petites entreprises comptant un maximum de 50 employés, les organismes sans but lucratif et les employeurs du secteur public qui offrent des emplois d’été de qualité aux étudiants sont invités à présenter une demande.

Le programme Emplois d’été Canada crée des possibilités d’emploi pour les étudiants à temps plein âgés de 15 à 30 ans afin de leur permettre de développer leurs compétences, d’acquérir une expérience de travail précieuse et gagner de l’argent pour payer leurs études l’année suivante.

Les employeurs sont invités à soumettre une demande qui s’harmonise avec les priorités nationales de cette année :

  • des employeurs qui ont l’intention d’embaucher des jeunes appartenant à des groupes sous-représentés, y compris des nouveaux immigrants ou des réfugiés, des Autochtones, des personnes handicapées et des minorités visibles;
  • des petites entreprises, en signe de reconnaissance de leur contribution à la création d’emplois;
  • des organismes qui appuient les occasions d’emploi destinées aux communautés de langue officielle en situation minoritaire;
  • des organisations qui offrent des services aux jeunes de la communauté LGBTQ2 ou qui les soutiennent;
  • des organismes qui appuient les occasions d’emploi dans le secteur des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM), et dans le secteur des technologies de l’information et des communications (TIC), particulièrement pour les femmes.

Les employeurs sont invités à présenter en ligne leur demande de financement pour le programme Emplois d’été Canada 2018 d’ici le 2 février 2018. Pour obtenir un complément d’information et présenter une demande de financement, veuillez visiter le site « Canada.ca/Emplois-ete-Canada » ou vous rendre dans un Centre Service Canada.

Source : Emploi et Développement social Canada