La municipalité de Saint-Fortunat, en partenariat avec celles de Saint-Jacques-le-Majeur et de Saint-Julien  fait une demande de financement  de 3 000$ à la MRC des Appalaches dans le cadre du « Programme de subvention – amélioration des cours d’eau » pour un  projet pilote visant la restauration du débit écologique de la rivière Bulstrode. Saint-Fortunat a fait la même demande en son nom. Un total de 6,000$ serait donc consacré à ce projet si accepté.

Rivière Bulstrode, 8e rang Saint-Fortunat. Photo par COPERNIC

Ce projet collectif mené par l’organisme de concertation pour l’eau des bassins versants de la rivière Nicolet : COPERNIC,  impliquant  3 MRC : Arthabaska, de l’Érable et des Appalaches  et onze municiapalités , comportera deux volets (études et travaux) et s’étendra sur une période de cinq ans. L’objectif de cette étude est de trouver des solutions innovatrices afin de réduire la sédimentation du réservoir Beaudet  (source d’eau potable pour Victoriaville) et du bassin versant de la rivière Bulstrode. Une solution possible serait de ralentir, étendre et infiltrer l’eau de sorte que les débits de pointe de la rivière soient réduits et par le fait même l’érosion des berges.

En effet, le débit de la Bulstrode fluctue énorménent. Elle devient ruisseau par temps sec mais au printemps et après de fortes pluies, elle sort de son lit, inonde champs et boisés, arrache  des sédiments de toutes sortes et les relache, ce qui modifient  son substrat et éventuellement contamine le réservoir Beaudet.

Les phénomènes d’érosion, de sédimentation et d’inondation ont déjà été et seront amplifiés avec les changements climatiques, caractérisés par des crues printanières plus hâtives, des étiages estivaux plus sévères et plus longs ainsi qu’une pointe des crues estivales et automnales plus élevée.

Portrait de la Bulstrode
Longue de plus de 90 km, la rivière Bulstrode tire sa source des montagnes de Saint-Fortunat, plus précisément  dans le 8e rang Est, à la limite de Saint-Jacques-le-Majeur-de-Wolfestown. À partir de sa source, elle coule vers le nord, le nord-ouest, puis vers le sud-ouest, en traversant  3 MRC et une dizaine de municipalités ( d’où leur implication au projet)) :

Dans son parcours vers le sud, la rivière Bulstrode se déverse dans le réservoir Beaudet à Victoriaville. Le courant traverse le réservoir du nord au sud-ouest, jusqu’au barrage érigé à l’embouchure. À partir du barrage, la rivière contourne le secteur urbain de Victoriaville en coulant vers l’ouest, avant de bifurquer vers le sud  et se rediriger vers le village de Saint-Valère, en direction ouest; puis en direction sud-ouest vers Saint-Samuel où elle va se jeter dans la rivière Nicolet.