La Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches (CRÉ), a annoncé, au nom de ses partenaires, la liste des 27 initiatives retenues dans le cadre de l’appel de projets issus de l’Entente spécifique sur l’adaptation régionale pour l’amélioration des conditions de vie des personnes aînées dans la région de la Chaudière-Appalaches.

Les initiatives visent différents aspects de la qualité de vie des aînés, notamment le repérage des besoins des personnes aînés vivant dans des situations de vulnérabilité au plan de la santé et de la sécurité, l’organisation d’activités physiques afin de favoriser un vieillissement actif, la distribution de repas santé, des cours de cuisine adaptés, de la formation aux nouvelles technologies, etc.

Notons les projets suivants :

« Programmation d’activités et parc multigénérationnels », promu par l’OTJ de Saint-Fortunat qui vise l’aménagement d’un parc avec modules d’exercice, jeux et jardins (marché public et cuisines collectives).

« À l’école des anges », projet de formation pour déceler la maltraitance envers les aînés, promu par la Corporation de développement de la communauté d’expression anglaise de Mégantic.

Dans le contexte de l’abolition prochaine des conférences régionales des élus (CRÉ), il s’agira du seul et dernier appel de projets dans le cadre de cette Entente spécifique.

À propos de la CRÉ
La CRÉ constitue l’interlocuteur privilégié du gouvernement du Québec en matière de développement régional en Chaudière-Appalaches. Elle a principalement pour mandat d’encourager le développement régional, de favoriser la concertation des partenaires régionaux, la planification du développement socio-économique et de donner, le cas échéant, des avis au gouvernement.

Jacques Beaudet
Latest posts by Jacques Beaudet (see all)