Le Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDÉACF), qui a pour fonction de collecter, de diffuser, de promouvoir et de rendre accessibles, en français, les savoirs et les savoir-faire à tous les milieux de l’éducation, de la formation et de l’alphabétisation des adultes ainsi qu’à tous les milieux de la condition des femmes du Québec et des communautés francophones du Canada, se réjouit de constater la place significative accordée aux bibliothèques et au développement du goût de la lecture par le Conseil supérieur de l’éducation. « C’est une préoccupation qui a toujours été portée par notre équipe, notamment par le biais de nos activités de rapprochement entre les bibliothèques publiques et les groupes d’alphabétisation de même que par notre service de minibiliothèques pour adultes apprenants », précise Madame Geneviève Dorais-Beauregard, directrice générale de l’organisme. Le CDÉACF appuie sans réserve la première recommandation du Conseil de faire du maintien et du rehaussement des compétences des adultes ayant un faible niveau de littératie une priorité nationale, tout en l’inscrivant dans une perspective de formation tout au long de la vie et de diversification des modes et des lieux d’apprentissages.

Ces actions sont au cœur même de la mission du CDÉACF depuis sa création il y a 30 ans.

 

Dyane Raymond
Latest posts by Dyane Raymond (see all)