surete-policeAvec la période hivernale à nos portes, la Sûreté du Québec désire rappeler à tous les conducteurs l’importance d’adapter leur conduite aux conditions climatiques et routières. En le faisant, ils réduisent les risques d’être impliqués dans une sortie de route ou dans une collision potentiellement mortelle.

Les policiers pourraient signifier des constats d’infraction s’ils constatent que la vitesse d’un automobiliste est excessive par rapport aux conditions routières, et ce, même si la limite indiquée sur les panneaux de signalisation est respectée. En effet, selon l’article 330 du Code de la sécurité routière (Csr), le conducteur doit réduire sa vitesse lorsque les conditions de visibilité sont rendues insuffisantes à cause de l’obscurité, du brouillard, de la pluie ou de précipitations ou lorsque la chaussée est glissante ou partiellement dégagée. Les contrevenants s’exposent à une amende de 60 $ plus les frais et à deux points d’inaptitude.

Les usagers doivent aussi déneiger leur véhicule et s’assurer que le pare-brise, les vitres, les phares, les feux de signalement et la plaque d’immatriculation sont libres de glace et de neige. Ne pas le faire, constitue un danger pour le conducteur, mais également pour tous les autres usagers sur la route.

pictogrammeRappelons que les propriétaires avaient jusqu’au 15 décembre pour munir leurs véhicules de pneus d’hiver qui doivent arborer le pictogramme représentant une montagne sur laquelle est surexposé un flocon de neige. L’utilisation de pneus d’hiver en bon état réduit de 25 % la distance de freinage d’un véhicule.

Les propriétaires de certains véhicules peuvent munir leur véhicule de pneus à crampons, et ce, du 15 octobre au 1er mai inclusivement. L’utilisation de pneus à crampons est toutefois interdite en dehors de cette période. Pour plus d’informations sur l’utilisation des pneus d’hiver et des pneus à crampons, le public est invité à visiter le site web de Transports Québec, au www.mtq.gouv.qc.ca.

Quelques infractions et sanctions

Infraction Sanction
Ne pas dégager les phares, feux ou réflecteurs de son véhicule routier de toute matière obstruante (art. 237 CSR). – amende de 100 $ *
Ne pas se conformer à l’exigence d’un agent de la paix de nettoyer les phares, les feux et les réflecteurs de toute matière obstruante (art. 238 CSR). – amende de 60 $ *
Ne pas se conformer à la demande l’agent de la paix de dégager ses vitres ou son pare-brise lorsqu’une matière obstruante nuit à la visibilité du conducteur (art. 267 CSR). – amende de 200 $ *
Conduire un véhicule dont le pare-brise et les vitres ne sont pas libres de toute matière pouvant nuire à la visibilité du conducteur (Art. 281.1 CSR). – amende de 100 $ *
Ne pas réduire sa vitesse lorsque les conditions de visibilité sont insuffisantes à cause de l’obscurité, du brouillard, de la pluie ou de précipitations (Art. 330 CSR). – amende de 60 $ *

– 2 points d’inaptitude

Ne pas conserver une distance sécuritaire entre son véhicule et celui qui nous précède sur la route (art. 335 CSR). – amende de 100 $ *

– 2 points d’inaptitude

Mettre en circulation un véhicule de promenade ou un taxi immatriculé au Québec qui n’est pas muni de pneus d’hiver (art. 440.1 CSR). – amende de 200 $ *
Laisser se détacher de son véhicule une matière quelconque, par exemple, de la neige, sur un chemin public (art. 498 CSR).  

– amende de 60 $ *

 

*plus les frais et la contribution.

Source: Sûreté du Québec