Par Catherine Morency

Le printemps arrive à grands pas et la décision d’acheter ou de vendre votre résidence vous trotte dans la tête ? Donc, avant de plonger tête première dans cette belle aventure, consultez votre notaire pour éviter des surprises désagréables. Combien de fois des clients viennent nous rencontrer une fois l’offre d’achat signée ? Trop tard ! Une fois l’offre d’achat signée et acceptée, il est très difficile d’en changer les termes. Sachez que consulter votre notaire avant l’acquisition ou la vente de votre résidence vous en coûtera peu et vous évitera bien des ennuis. Votre notaire vous indiquera tous les éléments essentiels à considérer lors de l’achat ou la vente de votre résidence ; tels que : les conditions préalables à la vente, le financement, la condition de la vente d’une première maison, le prix et le mode de paiement, l’acompte, les conditions, la garantie, la garantie de la maison neuve, l’inspection, la prise de possession et les frais supportés par chacune des parties.

Votre notaire vous aidera aussi à évaluer votre capacité à vous porter acquéreur d’une résidence. Votre revenu est-il suffisant ? Votre condition financière vous permet-elle d’emprunter pour la résidence convoitée ? Les offres de financement reçues sont-elles acceptables ?

Avant de signer une offre d’achat sur des formulaires préparés sans l’aide d’un agent immobilier, faites appel à l’expertise de votre notaire. Les conséquences liées à des clauses ambiguës ou mal comprises pourraient vous échapper. L’achat ou la vente de votre résidence est une étape importante de votre vie, il ne faudrait surtout pas la louper.

Enfin, l’achat ou la vente de votre résidence ne se fait pas en criant « ciseau ». Il faut prévoir quelques mois avant d’aboutir à la prise de possession de votre résidence ou à la vente de cette dernière. Le processus est long à partir de l’acceptation de l’offre d’achat. Pensons à l’inspection, la demande de financement, et les conditions d’acceptation, la confection du certificat de localisation, les délais, etc.

Pour en savoir plus, consulter un notaire !