La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, et le ministre des Finances, Éric Girard, ont annoncé le 2 octobre dernier un soutien financier de 55 M$ par année pour aider les médias écrits et numériques.

Publicité nationale et recyclage
Le gouvernement du Québec s’engage à revoir son placement média publicitaire. Les mesures précises afin de venir en aide aux médias en région seront dévoilées ultérieurement. Puis, en matière de recyclage, Québec bonifie son soutien à RecycleMédias pour que les médias écrits n’aient plus à verser de contribution aux municipalités pour la collecte sélective.

Crédit d’impôt
Le programme d’aide présenté mercredi par les ministres comporte un crédit d’impôt de 35 % pour les salaires des journalistes, chroniqueurs, photographes et graphistes. Rétroactif au 1er janvier 2019, ce crédit d’impôt est permanent et s’applique jusqu’à concurrence de 75 000 $. Le crédit d’impôt pour la transformation numérique des entreprises de la presse d’information écrite est, quant à lui, prolongé jusqu’au 31 décembre 2023.

Mission accomplie
Ajoutons à cela la révision du Programme d’aide aux médias communautaires (PAMEC) qui est en cours et qui pourrait être bonifié et prolongé de deux ans, soit jusqu’en 2023-2024. Avec le soutien bonifié à RecycleMédias ainsi que la révision du placement publicitaire gouvernemental, le président de l’AMECQ, François Beaudreau, confirme que toutes les demandes formulées auprès de la Commission parlementaire sur l’avenir des médias ont été remplies.

Source : Yvan Noé Girouard