Toutes les municipalités de la MRC des Appalaches, à l’exception de Thetford Mines, ont opté pour l’adoption du règlement encadrant l’usage du cannabis sur leur territoire respectif, lequel, aligné sur l’orientation gouvernementale, fut suggéré par la Sûreté du Québec.

En bref, il sera interdit de consommer sous quelque forme que ce soit :

  • à l’intérieur de tout bâtiment étant propriété de la municipalité ;
  • sur tout terrain de propriété municipale, incluant les trottoirs, les parcs et les chemins publics ;
  • sur tout stationnement d’un terrain utilisé à des fins autres que résidentielles ;
  • dans un rayon de 9 mètres de toute station-service ou de tout lieu où sont stockées des substances explosives ou inflammables ;
  • dans tout cimetière, lieu de culte ou de recueillement ;
  • dans tout lieu extérieur où se tient un événement public (festival, fête de quartier), sous réserve de la municipalité.

« Tout contrevenant est passible d’une amende minimale de 250 $ et maximale de 750 $ ».

La municipalité se voit dans l’obligation « d’indiquer l’interdiction au moyen d’affiches installées à la vue des personnes fréquentant un lieu cité où il est interdit de fumer du cannabis ». La municipalité « ne doit pas tolérer qu’une personne fume du cannabis dans un endroit où il est interdit de le faire ».

Du côté de la MRC du Granit, Info-Lambton nous indiquait que le conseil municipal de Lambton « […] se penche actuellement, avec les autres municipalités de la MRC du Granit, sur la possibilité d’adopter une réglementation harmonisée, à partir de textes de différentes MRC au Québec à propos de la légalisation du cannabis ». Un dossier à suivre.

Jean-Denis Grimard
Jean-Denis Grimard

Latest posts by Jean-Denis Grimard (see all)