Logo_CRECARéseau Environnement lance sa 40e édition du Programme d’économie d’eau potable et la 2e édition de sa campagne de sensibilisation à la bonne gestion des matières résiduelles, Tri-logique. Jusqu’au 5 août, ce sont 6 agents de sensibilisation qui vont parcourir la province pour distribuer conseils, trucs et astuces qui rendent l’économie d’eau potable et le tri des matières résiduelles accessibles à tous. Ces campagnes vivront au rythme de leur slogan : Connaissez-vous l’eau qui passe dans vos tuyaux? et 1, 2, 3 triez!

La campagne d’économie d’eau potable
Saviez-vous que les Québécois sont parmi les plus grands consommateurs d’eau au monde avec une moyenne de 386 litres d’eau par personne par jour? C’est 75 % de plus qu’un Ontarien et 45 % de plus que la moyenne canadienne. En 1977, Réseau Environnement initiait le Programme d’économie d’eau potable (PEEP), dans le but d’aider les municipalités dans la gestion de l’eau sur le territoire. Cette année, l’accent a été mis sur le cycle de l’eau et plus particulièrement sur les enjeux des eaux usées afin de conscientiser les citoyens sur l’impact direct de leur consommation, notamment les coûts liés à l’utilisation des toilettes comme poubelles, engendrant non seulement des dommages pour l’environnement, mais aussi pour les installations de traitement des eaux.

Des trucs pour réduire et réutiliser ses matières résiduelles avec Trilogique
Chaque québécois élimine 396 kg de déchets par année, le Québec est un des plus gros générateurs de matières résiduelles en Amérique du Nord. La réduction de la quantité des déchets doit passer par un engagement du secteur industriel, mais également se faire par l’implication et l’action des citoyens. Tri-logique a pour objectif d’outiller et d’informer les citoyens aux bonnes pratiques de la récupération, à la maison et au bureau, et vise également à faire comprendre le principe et l’application des 3R (réduire, réemployer, recycler). En effet, le tri des déchets (que ce soit pour les mettre au centre de réemploi, au recyclage, à la poubelle, au bac de compost, à l’écocentre, etc.) est un geste quotidien et facile une fois que l’on connaît les règles. Pour cette 2e édition, ce sont 16 villes qui ont adhéré au programme à travers le Québec.

« Avec ces campagnes de sensibilisation, Réseau Environnement démontre encore une fois sa capacité à soutenir les municipalités du Québec et à mettre en place des actions qui favorisent la protection de l’environnement », souligne M. Lacroix, président-directeur général de Réseau Environnement.

Pour en savoir plus sur le Programme d’économie d’eau potable, consultez le peep.reseauenvironnement.com; pour Tri-logique, tri-logique.reseau-environnement.com.

Source : Réseau Environnement, Manon Leenhardt