La préservation de l’eau est un défi de tous les jours. C’est pourquoi Réseau Environnement invite les Québécois à s’engager à adopter un nouveau geste pour réduire encore plus leur consommation d’eau potable au quotidien, en participant au « Défi compte-gouttes ». Un défi simple et accessible à tous, lancé dans le cadre de la 9e édition de la Journée compte-gouttes, qui se tiendra les 9 et 10 juin prochain partout au Québec.

 Pour participer au Défi, il suffit de s’engager à poser un nouveau geste pour économiser l’eau à la maison, sur une période d’un mois à un an. Du 9 au 30 juin 2017, rendez-vous sur le site du Programme d’économie d’eau potable afin de choisir un geste parmi les neuf proposés. En prenant part au Défi, vous courez la chance de gagner des prix.

Pour connaître votre consommation d’eau quotidienne afin de cibler le meilleur geste à poser dans le cadre du « Défi compte-gouttes », répondez au calculateur d’eau en ligne sur le site du Programme d’économie d’eau potable : www.peep.reseau-environnement.com.

Si un Québécois sur dix s’engage à…
Prendre une douche de cinq minutes au lieu de 15 minutes chaque jour : on économisera jusqu’à 164 millions de litres d’eau chaque jour;

 Laver les fruits et légumes dans un évier partiellement rempli d’eau une fois par jour : on économisera jusqu’à 4 millions de litres d’eau par jour;

Fermer le robinet lorsqu’on se lave les dents, trois fois par jour : on économisera jusqu’à 32 millions de litres d’eau par jour.

L’eau célébrée dans les municipalités du Québec
Organisée dans le cadre du Programme d’économie d’eau potable qui a pour thème cette année « L’eau, tout un trésor », la Journée compte-gouttes sera également marquée par la tenue de différentes activités ludiques et éducatives dédiées à l’environnement et à l’économie d’eau potable dans plusieurs municipalités à travers la province.

La réalisation du Programme d’économie d’eau portable est rendue possible grâce à la participation du gouvernement du Québec, d’Endress + Hauser et de la Fédération québécoise des municipalités.

Source : Christine Bérubé