Les restaurateurs cherchent de plus en plus à s’approvisionner auprès de producteurs locaux qui souhaitent diversifier leur mise en marché en vendant leurs produits directement aux restaurateurs. Mais comment faciliter les rencontres entre les acheteurs potentiels et les vendeurs ?

Le 4 décembre dernier à Sainte-Marie, le chef Jean Soulard a répondu à cette question par sa formation « Vendre aux restaurateurs » offerte à une quinzaine de producteurs maraîchers, acéricoles et de bovins de la région.

Le chef Jean Soulard

Organisée par le Collectif en formation agricole de Chaudière-Appalaches, en partenariat avec la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, la formation avait pour objectif de mieux cerner les besoins et attentes des restaurateurs afin de développer une stratégie d’approche gagnante et personnalisée de présentation de produits.

Pendant la journée, le chef renommé a partagé avec les participants sa précieuse expérience dans les relations avec les fournisseurs en abordant les défis et potentiels du marché de la restauration et les réalités et besoins des restaurateurs. Il a aussi prodigué de précieux conseils aux participants sur la façon de cibler les restaurateurs à aborder.

« Monsieur Soulard m’a épatée par son bagage, sa générosité et sa simplicité. Il nous a vraiment bien informés. J’en retiens qu’il faut savoir se faire connaître et, surtout, avoir confiance en nos produits », indique madame Lucie Vachon, productrice de bœuf Wagyu.

Le Collectif en formation agricole de Chaudière-Appalaches propose plus de 125 formations chaque année. En classe, à la ferme, en ligne, pratiques ou théoriques, les formations sont de courte durée et traitent, entre autres, de production animale, horticole, acéricole et forestière, de gestion, de transformation et de bien plus, et ce, aux quatre coins de la région. Vous trouverez la liste complète et les détails des formations sur le portail de la formation continue en agriculture, soit le www.uplus.upa.qc.ca/chaudiere-appalaches.

Source : Sandy Roy