Au cours des dernières semaines, le Conseil des ministres a donné le feu vert au projet sur le plan environnemental, à la suite d’une recommandation du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs. De plus, le ministère des Transports a conclu des ententes de principe avec les compagnies LAB Chrysotile et Société Asbestos limitée pour l’acquisition de terrains miniers nécessaires à la réalisation des travaux. Ces deux conditions remplies, le ministère des Transports peut entreprendre les travaux de reconstruction de la route.

L’appel d’offres public pour les travaux de déblai des haldes a été lancé en mai afin qu’ils puissent débuter le plus rapidement possible. L’ouverture des soumissions a d’ailleurs été réalisée le 13 juin dernier. La construction du pont enjambant la rivière Bécancour commencera également cette année, le processus d’appel d’offres ayant été enclenché dernièrement. L’ouverture des soumissions s’est faite le 9 juillet.

Le projet de reconstruction de la route 112 est estimé sommairement à quelque 100 M$ et comprend les coûts d’acquisition, de déplacement des services publics, d’honoraires professionnels et de construction. Cinq contrats de construction seront accordés en fonction des phases et de la nature des travaux.

Prochaines étapes
Début des travaux de déblai des haldes : août 2013. Début de la construction du pont qui enjambe la rivière Bécancour : août-septembre 2013 .

Afin d’informer la population et les acteurs socioéconomiques de la région, une série de moyens de communication ont été mis en place dont un comité de suivi avec le milieu, composé notamment de représentants des municipalités de Saint-Joseph-de-Coleraine et de Disraeli, de la Ville de Thetford-Mines, de l’Office de tourisme et de la MRC des Appalaches, a été mis sur pied le 25 août 2011. Il constitue l’outil privilégié pour échanger sur les préoccupations de la population concernant les détours et l’état d’avancement du dossier de la route 112.

Les travaux de reconstruction de la route débuteront à l’automne 2013 pour se terminer en 2015. Les travaux se feront par phases, c’est-à-dire que certaines sections de la route seront construites simultanément afin de réduire les délais au minimum. Ainsi, la construction de la nouvelle route 112 est divisée en quatre secteurs.

Source : Ministère des Transports

 

Avatar
Latest posts by La rédaction (see all)