La maison touristique du village a été inaugurée dans une atmosphère de fête le dimanche 13 octobre dernier. Plus de 60 personnes étaient rassemblées autour de ce lieu, qui fut baptisé Carrefour Wolfestown à la suite d’un sondage auprès de la population de Saint-Julien. Ce nom honore à la fois tout le dynamisme du Carrefour, qui a fait la joie et la fierté des citoyens pendant de nombreuses années, et l’appellation du canton auquel se rattache la municipalité de Saint-Julien.

Le maire y a dévoilé l’enseigne créée sur mesure pour bien identifier cet espace, dont la mission est d’accueillir chaleureusement les résidents, les visiteurs de passage et les marcheurs qui sont hébergés à Saint-Julien dans le cadre du Chemin (Saint-Rémi). Une enseigne qui intègre comme un clin d’œil humoristique l’image d’un loup : jeu de mots avec le patronyme dudit canton.

Photo par Michel Tremblay

Le maire a aussi fait le bilan des investissements qui ont été réalisés pour ce projet, dont, notamment, le partenariat essentiel de Desjardins, qui a fait un don de 11 000 $ à la Municipalité.

Cette somme a permis, entre autres, de doter la maison touristique de lits et de matelas, de literie, d’articles de cuisine, d’électroménagers, d’un patio et d’un ensemble patio, d’un foyer extérieur ainsi que d’un aménagement paysager.

Enfin, Jacynthe Patry, présidente de la Caisse Desjardins du Carrefour des lacs, a pris la parole pour souligner à quel point Desjardins est un fier partenaire du développement des communautés. Stéphane Pinel, président du Chemin, a mentionné l’impact de cette maison touristique sur l’offre de service du Chemin et sa contribution au rayonnement du village.

 Source : Martin Cloutier