Dans un monde où on prône si fortement les droits humains et l’individualisme, il faudrait continuer d’investir dans cette richesse si nécessaire que sont les aidantes naturelles. Voilà l’information que mesdames Johanne Bastien et Cécile Richard livraient, comme information, à la dizaine de participantes, le 2 mai dernier, à Stratford, via la Table de concertation de la MRC du Granit.

Prendre soin
Une seule avenue s’impose comme réponse. Le « prendre soin » de ces personnes, en majorité des femmes ( féminin dans le texte), qui se dévouent entièrement, au risque même de leur santé, parfois, pour accompagner un proche aîné, en perte d’autonomie, afin de lui permettre de demeurer à la maison plus longtemps, entouré des gens qu’il aime.

Comment
Puisque qu’il est impossible de soutenir l’aidé, si nous sommes épuisées nous-mêmes, il faut accepter de solliciter de l’aide des ressources du milieu, en identifiant d’abord nos besoins, en respectant nos limites, ce qui nous oblige à apprendre à dire NON à certaines demandes de l’aidé, en partageant des tâches précises avec l’entourage immédiat, en s’informant sur la maladie de l’aidé,en prenant soin de sa santé, en se conservant une plage de temps réservée à l’horaire pour renouveler l’énergie vitale de son puits intérieur par des activités plaisantes et réconfortantes, en accueillant et en exprimant les émotions entraînées par la nouvelle situation d’aidante, qui souvent arrive soudainement.

C’est pourquoi le CSSS du Granit, en collaboration avec ses nombreux partenaires, développe présentement une offre de services de présence/surveillance, de répit, de dépannage, d’appui aux tâches domestiques et de support psychosocial. C’est stimulant et encourageant de réaliser que, de plus en plus, le proche-aidant aura un statut reconnu et valorisé comme ressource non seulement humaine mais aussi économique d’une importance vitale dans une société vieillissante comme la nôtre. Pour des informations supplémentaires, contacter nos deux dynamiques conférencières, Johanne et Cécile au 819-583-3482, poste 24.