Vue d’ensemble Photo par: Charlie McKenzie
Vue d’ensemble
Photo par: Charlie McKenzie

Depuis dix ans, une journée en février, grands et petits accourent des chemins, rangs et routes de Saint-Jacques-le Majeur pour exercer l’un de leur art favori : la sculpture sur neige. Le froid polaire, le vent, les tempêtes, ne les ont jamais rebutés. Vêtus chaudement, munis de pelles de toutes sortes, de couteaux et de poinçons, de polisseuses et de scies – au temps des blocs de huit pieds, des scies mécaniques ont été vues- ces artistes d’un jour (certains le sont tous les jours) façonneront la neige durcie jusqu’à ce que l’image qu’ils ont en tête devienne palpable. La tâche sera plus difficile cette année : le coach est à l’étranger.

Fabrication d’un bloc. Michel Côté sous la neige, Dominique Daigle au tracteur. Photo par Dominique Langevin
Fabrication d’un bloc. Michel Côté sous la neige, Dominique Daigle au tracteur. Photo par Dominique Langevin

Une pause s’impose : « J’ai froid » dit l’enfant, « rentrons » répond le père. Ils entrent dans la salle municipale où les attendent d’autres membres de la famille ou des amis, occupés à se régaler des traditionnelles soupes aux pois de mesdames Fournier et Moisan et de fabuleux hot-dogs. Aujourd’hui, fête de la St-Valentin, il y a trois tirages au sort. Les gagnants, Antoine le camionneur, Michel le conseiller et Alexandre l’inspecteur repartent avec une jolie tasse rouge en céramique faite à la main ou une boîte de chocolat de chez Korvette, au choix. Il fut difficile et cela nécessita consultation auprès des épouses.

Le Comité des loisirs et les commanditaires: Dominique Daigle, Hélène Laplante, Bianca Lessard, France Moisan. Photo par Michel Côté
Les commanditaires présentés par: Dominique Daigle, Hélène Laplante, Bianca Lessard, France Moisan. Photo par Michel Côté

Bien sustenté et réchauffé, on sort finir le travail.   Entre les mains habiles des sculpteurs, les objets prennent forme et se colorent. Ce qui paraissait une huitre est un ovni. Le fauteuil est occupé par un minion tout jaune et un gros cœur rouge. Le chien peut entrer dans sa niche. Le silo et le bâtiment s’identifient. Le bouchon de champagne devient amanite, le serpent à deux têtes est tout noir et deux amoureux s’enlacent. Le soleil baisse à l’horizon. Météo média prévoit + 8 dans deux jours. Les sculptures seront-elles de retour l’an prochain?

Concepteurs : Hélène Laplante, Guy Beauregard, Denis Lefebvre
Réalisation : Comité des loisirs de Saint-Jacques-le-Majeur et tous les bénévoles
Équipement lourd et outils de précision : Dominique Daigle
Photographes de plateau : Michel Côté et Hélène Laplante