Depuis le 3 juin, Juripop offre des services juridiques pour toutes les personnes vivant des violences à caractère sexuel et du harcèlement au travail.

Alors que le déconfinement s’amorce partout au Québec, les lieux de travail deviennent un terreau fertile pour le harcèlement au travail. De plus, les violences à caractère sexuel sont les seuls crimes qui ne diminuent pas au Canada depuis des années.

La subvention octroyée et annoncée par la ministre Lebel à Juripop en décembre dernier permet aujourd’hui à toutes les victimes de violences sexuelles de partout au Québec, notamment de Chaudière-Appalaches, de parler à quelqu’un et d’obtenir un soutien juridique complet, et ce, tout à fait gratuitement.

On peut faire appel aux services par téléphone, en composant le 1 844 447-4767, ou en ligne, en se rendant au www.juripop.org ou en écrivant à accueil@juripop.org.

Ces services seront fournis par un réseau de près de 90 avocat.es partenaires établi.es à travers le Québec. Les services sont conçus pour accueillir les femmes, les hommes, les personnes non binaires et les personnes non conformes dans le genre.

Malgré le contexte difficile qu’impose la pandémie de la COVID-19 au Québec, les services juridiques figurent parmi les services essentiels. Les consultations peuvent avoir lieu en personne, par visioconférence ou par téléphone.

Source : Juripop