2013-09-30-7-SSI LM« Soldats du feu » est le nom commun qui, depuis 1716 date de la création de la première compagnie de « Sapeurs-Pompiers », est donné à ces hommes et femmes qui professionnellement ou volontairement combattent le feu et ses conséquences, mais aussi sont appelés partout où la vie est en péril.

La catastrophe qui vient de se produire à Lac-Mégantic, provoquant une multitude de drames dans la totale acception du terme, a mobilisé toutes les énergies et toutes les équipes de pompiers du territoire élargi de la MRC du Granit sur lesquelles la caserne de la ville sinistrée a pu compter tout au long des trois semaines d’un combat acharné, dont vingt-six heures en protection incendie de chaque côté du périmètre de protection, alors que les premières heures sont ponctuées de trois explosions extrêmement violentes dont on ne connaît pas encore les origines.

Mobilisation des équipes et leurs matériels comme autopompes, citernes etc, s’est faite immédiatement après l’appel selon les consignes officielles et, surtout selon les équipements comme en priorité, le Service Sécurité Incendie de Lambton disposant d’un élévateur et d’un générateur de mousse approprié aux incendies d’hydrocarbures, simultanément suivi de Nantes, Stratford, Disraeli, Saint-Romain, Saint-Sébastien, Sainte-Cécile-de- Witton, Lac-Drolet, Courcelles, Saint-Martin-de-Beauce, Audet, Saint-Gédéon, Saint-Ludger, Saint-Joseph-de- Coleraine.

Cette mobilisation de masse, à laquelle se sont joints des casernes de Montréal, Longueil et le générateur de mousse d’Ultramar, disponible en un temps record et parfaitement coordonné, a permis d’évacuer et éviter toutes propagations aux zones mitoyennes, comme la rue Champlain et la rue Québec-Central.

Ce drame atroce qui endeuille notre Région laissera indélébiles les conséquences mémorielles, les images de ce mois maudit et marquera l’histoire de tous ces sauveteurs venus de nos villages pour, au risque de leur vie, sauver, aider et protéger tout ce qui existe encore aujourd’hui grâce à eux…

Alors bravo à tous ces « Soldats du feu » qu’aujourd’hui j’appellerai « Chevaliers de l’abnégation ».

 

Gérard Declerck
Latest posts by Gérard Declerck (see all)