reconnaissance_stratford92
A l’avant-plan, le maire de Stratford, M. André Gamache, félicitant le récipiendaire de la médaille de pompier pour services distingués, M. Claude Bilodeau.

Le Conseil municipal de Stratford a réuni, en fin de journée du 21 mars dernier, près de 75 bénévoles et pompiers pour les remercier de leur engagement et de leur contribution essentielle à la qualité de vie de leurs concitoyens. Des élèves de l’école primaire Dominique-Savio, inscrits au projet d’école musicale communautaire, étaient fiers de pouvoir contribuer à leur manière à cet événement pendant lequel M. Claude Bilodeau a reçu la médaille de pompier pour services distingués du Gouverneur général après 40 ans de loyaux services comme pompier volontaire.

La ténacité, le courage, le sens de l’organisation et la débrouillardise de cet homme, qui a mis souvent sa vie en danger, ont été soulignés. M. Bilodeau, propriétaire de l’entreprise Bilo-Forge, se réjouit de voir arriver dans les rangs des pompiers volontaires les enfants des collègues avec lesquels il a démarré le Service de Sécurité Incendie de Stratford.

On a profité de la 5e édition de cette soirée de reconnaissance pour annoncer l’instauration, à compter de l’an prochain, d’un Prix municipal Reconnaissance pour la personne bénévole de l’année. Les critères de sélection seront dévoilés dans les prochains mois.

Le maire, M. André Gamache, a souligné l’apport important des bénévoles dans une petite municipalité comme Stratford. Il est impressionnant de constater que plus d’une quinzaines d’organismes et de comités réussissent à se maintenir et à enrichir notre milieu de leurs connaissances, de leurs compétences et de leurs passions. Sans compter les nombreux bénévoles dont la contribution reste anonyme.

Participait également à ce rassemblement, M. Élie Éthier, agent de développement à la Corporation de développement communautaire (CDC) du Granit. Celui-ci a informé les personnes présentes du projet Relais-rural que la CDC souhaite mettre en place sur tout le territoire grâce à la collaboration des citoyennes et citoyens impliqués dans leur communauté.

Source : Sylvie Veilleux