Le Comité de mobilisation pour la scolarisation des élèves de Stratford a reçu l’appui du Conseil municipal et du Conseil d’établissement de l’école Dominique-Savio pour déposer une demande d’agrandissement de l’école. Cette demande a été déposée à la fin juin directement au cabinet du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur par Mme Line Laflamme, porte-parole du Comité (autres membres : Stéphanie Bilodeau et Sylvie Veilleux).

L’arrivée de la maternelle 4 ans a aggravé la problématique du manque d’espace impliquant plusieurs relocalisations dans l’école : cours de musique à la cafétéria, costumier déménagé au sous-sol de l’édifice municipal, déplacement de la bibliothèque dans un très petit local. Les arts du cirque et de la scène génèrent des besoins d’espace divers qui ne sont plus disponibles. Lors des cours d’Arts plastiques, les élèves fabriquent des décors.

Le matériel de cirque est volumineux et exige de l’espace. Le nombre d’élèves en augmentation oblige à accroître l’inventaire (exemple: plus d’articles de jonglerie et autres). Le besoin d’espace supplémentaire s’impose donc ainsi qu’un espace spécifique pour le rangement des éléments des décors. Qui dit cirque, dit costumes de scène. Il y a quelques années, l’école a fait l’acquisition d’un costumier très intéressant. Ce costumier est rangé au sous-sol de l’édifice municipal dans des bacs depuis un an.

Dans les cours de musique, les enfants préparent leur travail vocal ou instrumental. Toutefois, le professeur de musique donne présentement ses cours dans la salle à manger des élèves…

Finalement, dans une école, qui promeut les Arts, la bibliothèque doit occuper un espace de qualité propice au développement de la lecture et la culture. Ce n’est pas le cas du petit local actuel à l’école Dominique-Savio.

En conclusion, pour mieux vivre les Arts à l’école Dominique-Savio, il faut :

Un local bien organisé pour l’enseignement de la musique avec cubicules pour la pratique individuelle; un espace pour le matériel de cirque, un espace pour le costumier, un espace de rangement pour le matériel des spectacle; une bibliothèque inspirante et plus grande qui offre de l’espace pour le travail individuel et en sous-groupes.

Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur peut prendre jusqu’à 10 ans et plus avant de donner son aval à une demande d’agrandissement. C’est pourquoi les membres du Comité ont déjà entrepris le travail de persuasion. Le député Ghislain Bolduc, la préfète de la MRC du Granit Mme Marielle Fecteau et le directeur de la CS des Appalaches, M. Jean Roberge,ont déjà été rencontrés. Il y a fort à parier que la communauté de Stratford doive se mobiliser autour de cette demande d’agrandissement. Les efforts déployés dans le passé ont porté fruit: les effets de la défavorisation ont été contrés par le maintien et le développement d’une école différente. Investir dans l’école stimule et développe notre communauté et l’économie rurale. Soyons prêts !

 

Source : Stratford info