Après consultation auprès de différents partenaires, Québec bonifie et prolonge  son programme « Aide au compostage domestique et communautaire »  (ACDC) qui vise à soutenir les municipalités de moins de 5 000 habitants dans la valorisation des matières organiques générées sur leurs territoires.

Parmi les ajustements, il faut noter la bonification de l’aide maximale qui passe de 50 000 $ à 75 000 $, l’ajout de flexibilité afin de mieux arrimer certains aspects du programme aux réalités des municipalités à faible densité de population et l’ajout de disposition visant à améliorer les activités d’information, de sensibilisation et d’éducation. De plus, les demandeurs ont désormais jusqu’au 31 décembre 2018 pour soumettre leurs demandes d’aide financière.

En vigueur depuis le 1er avril 2014, le programme ACDC dispose d’un budget de 2 M$ provenant du Fonds vert. Il s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques et répond aux objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles tout en  contribuant à détourner la matière organique des lieux d’élimination.

Le processus de transfert de la gestion du programme à la société d’État RECYC-QUÉBEC a été amorcé mais d’ici là, les clientèles sont invitées à continuer à déposer leurs demandes au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques qui les analysera conjointement avec RECYC-QUÉBEC.

Pour trouver toute l’information sur le programme ACDC  visiter le: www.mddelcc.gouv.qc.ca/programmes/acdc/

Source : Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.