Archives ThetfordC’est au tour des municipalités de Beaulac-Garthby, Disraeli Paroisse, Sainte-Praxède, Saint-Fortunat, Saint-Jacques-le-Majeur et Saint Julien de recevoir la visite de l’équipe de recherchistes du Centre d’archives de la région de Thetford (CART) afin de recenser les bâtiments et les biens d’intérêt patrimonial. L’équipe sillonnera les rues et les rangs de ces six municipalités au cours des mois de juin et de juillet afin de poursuivre l’inventaire du patrimoine bâti de notre région.

la maison du 15, avenue Roy à Saint-Joseph-de-Coleraine, construite en 1918 est typique au secteur de Vimy-Ridge.
la maison du 15, avenue Roy à Saint-Joseph-de-Coleraine, construite en 1918 est typique au secteur de Vimy-Ridge. Photo par CART

Le territoire de la Ville de Disraeli et de Saint-Joseph-de-Coleraine a été visité l’été dernier alors que le Centre d’archives réalisait la première des deux phases du projet d’inventaire dans six municipalités rurales de la MRC des Appalaches. L’inventaire permettra de dresser un portrait global de la valeur et de l’état du patrimoine bâti et d’identifier les éléments architecturaux à préserver et à mettre en valeur.

Maisons construites avant 1950
Le travail de recensement se fait d’abord sur le terrain. L’équipe de recherchistes parcourt les routes des  municipalités pour repérer les bâtiments d’intérêt patrimonial, les photographier et compléter les fiches descriptives. Outre les maisons construites avant 1950, l’équipe portera aussi une attention au patrimoine agricole, granges, hangars et silos, et au patrimoine religieux, cimetières et croix de chemin. Les églises et les chapelles sont déjà répertoriées dans l’Inventaire des lieux de culte du Québec.

Photographies d’époque
Le Centre d’archives invite les citoyens à leur fournir des photos anciennes de maisons ou bâtiments, construits avant 1950, tirés de leur album de famille.  Vous pouvez envoyer vos photos en format numérique directement au Centre d’archives (archives@cegepthetford.ca) ou remettre vos photos format papier au  bureau de votre municipalité où quelqu’un se chargera de  numériser et de les transmettre aux responsables du projet d’inventaire.

Source: Louise Nadeau