Le 18 mai, c’était la « Journée nationale des patriotes ». Mais de quoi devons-nous nous souvenir au juste ? Rappelons-nous d’abord qu’en 1763 la Nouvelle-France rend les armes. Le pouvoir civil français est décapité et l’Église devient la seule organisation capable de représenter les Canadiens (c’est ainsi qu’on appelle les Français d’Amérique à…
Lire la suite...