En 1980, fraîchement arrivé dans la région, je me dirige vers la Banque Nationale de Disraeli, nécessités de la vie obligent. À cette époque, point de guichet clinquant, mais un long comptoir et puis, derrière, m’accueille un petit bout de femme au regard vif et bienveillant, au sourire chaleureux. Dans…
Lire la suite...