La moitié des familles québécoises ne profitent pas des subventions liées aux REÉÉ (Régimes enregistrés d’épargne-études).  Les deux-tiers des ménages à revenu modeste ignorent qu’avec le Bon d’études canadien, ils peuvent obtenir jusqu’à 2 000$ par enfant en ouvrant un REÉÉ, et ce, sans avoir à y cotiser!  Et presque personne…
Lire la suite...