Elle n’avait d’espagnol que le nom. À l’automne de 1918, une très mauvaise grippe s’installe et décime les populations. Les soldats de la Grande Guerre, qui n’est pas encore terminée, sont frappés par le mal et se demandent s’il ne s’agirait pas d’une nouvelle arme de l’ennemi : on muselle les…
Lire la suite...