En signant l’Accord États-Unis–Mexique–Canada (AEUMC), le 30 novembre dernier, le premier ministre Trudeau a encore une fois laissé tomber le secteur laitier canadien. En quelques semaines, en allant au-delà des concessions originales accordées dans le cadre de l’AEUMC, le gouvernement a également donné aux États-Unis un droit de regard sur l’administration de notre système laitier. Cela n’équivaut à rien de moins qu’une perte de souveraineté pour le Canada. Malgré les engagements…
Lire la suite...