Par Gaëtane Therrien Ce film tout en contrastes, tant par ses personnages que par ses images et sa quête existentielle du début et de la fin, nous révèle un Kim Nguyen audacieux dans une réalisation qui aurait pu s’avérer périlleuse. Premières images : écrans d’ordinateurs gorgés d’algorithmes fulminant à un rythme fou. Jesse…
Lire la suite...