Par Marie-Andrée Brière Le très beau et touchant documentaire de Fernand Dansereau, que nous présentait le Cinéma du lac en septembre dernier, ne nous laisse pas indifférents, loin de là. Il soulève en nous un tumulte d’émotions, un tressaillement, un questionnement qui se prolonge, une fois le film fini. D’une…
Lire la suite...