Municipalité de la Paroisse de Disraeli: Lettre BELLERIVE: la dérive

Le changement de nom de notre municipalité pour celui de Bellerive constitue une dérive inacceptable. On se pince, on n’en croit pas nos yeux, on se dit : «Non, mais je rêve, c’est impensable de changer le toponyme d’une municipalité plus que centenaire sans motifs très sérieux, ils sont tombés sur…
Lire la suite...