J'aimerais réagir à l'article de M. Gérard Declerck concernant la question des médecins à Lambton, paru dans votre numéro du 21 mai dernier. La première phrase de l'article, qui parle des patients de Lambton qui ont été "abandonnés par leurs docteurs", est injuste et ne correspond pas à la réalité.…
Lire la suite...