Se faire « barouetter » sur des routes en piètre état, ce n’est pas juste désagréable. Ça fait mal au portefeuille des automobilistes, et ça coûte une fortune à l’État et aux municipalités. C’est pour cette raison qu’il faut agir et que CAA-Québec revient, dès aujourd’hui, avec la quatrième édition des #PiresRoutes…
Lire la suite...