Le marché de Saint-Jacques-le-Majeur, à sa troisième année d’activité, est devenu un incontournable de nos samedis d’août. En plus d’offrir une variété de produits locaux frais et variés, le dernier marché de la saison 2019 sera également l’hôte du lancement de l’album Terre des Hommes – La poursuite d’un rêve, réalisé par un collectif de la Société du parc Jean-Drapeau à Montréal, auquel j’ai eu le plaisir et l’honneur de participer.

Certains parmi nous se souviennent de « l’année de l’Expo » qui a laissé une trace indélébile dans les mémoires. Après le succès retentissant et inespéré de cet événement déterminant, la population de Montréal et du Québec tout entier en redemandait. C’est ainsi que Terre des Hommes a survécu à l’Expo 67 pendant 17 ans, de 1968 à 1984, en offrant à la population et aux nombreux visiteurs une exposition permanente à vocation culturelle et touristique.

Page couverture de l’album

Mais Terre des Hommes ne se limitait pas à une variété de pavillons, d’attractions, de restaurants et de boutiques. C’est devenu la plus grande aventure du genre au monde. Un exemple de fraternité et d’humanisme qui a continué d’étonner participants et visiteurs. Cette époque, qui véhiculait des messages de paix et d’amitié et croyait profondément en un monde meilleur, valait bien qu’on lui consacre une autre page d’histoire.

MALIMA, personnage fictif, homme-orchestre, en sera le fil conducteur. MALIMA, être intemporel, a tous les âges et tous les talents. Il est d’ici et d’ailleurs, à la fois l’homme qui explore, la femme qui découvre, l’enfant qui s’émerveille. Citoyen du monde, artiste à ses heures, capteur de rêves, faiseur d’imaginaire, créateur de souvenirs et guide fervent de ce haut lieu de la civilisation universelle.

Terre des hommes, la poursuite d’un rêve est un album débordant d’images et d’histoires merveilleuses qui vous feront revivre ou découvrir une époque où la joie et la bonne humeur étaient des passeports qui ouvraient toutes les portes. Où il flottait dans l’air comme un parfum d’enchantement.

Vous pourrez vous procurer cet album au marché Village-Jardin de Saint-Jacques-le-Majeur, le samedi 31 août, entre 9 h 30 et midi, et des exemplaires en anglais seront aussi disponibles.