La ville de Kingston en Ontario accueillait du 26 au 28 avril des équipes de hockey scolaire dans le cadre de son 11e « tournoi invitation ». Deux équipes du programme des Gaulois de la Polyvalente de Disraeli prenaient part à ce tournoi comme le veut ce qui est devenu une tradition de fin de saison, et ce, depuis dix ans.

L’équipe benjamine a une fois de plus livré une solide performance alors que, composée de joueurs âgés de 13 et 14 ans, elle compétitionnait dans la catégorie des 14-15 ans. Elle a malgré tout réussi à atteindre la demi-finale de cette classique très relevée.

Les Gaulois en action lors du tournoi national de hockey scolaire à Kingston, en Ontario

En lever de rideau, les Gaulois ont pris la mesure de l’Express du Collège Saint-Sacrement par la marque serrée de 3 à 2. Le scénario fut tout autre lors de leur deuxième affrontement alors qu’ils ont défait le Gee Gee’s Varsity par le pointage de 7 à 3. Lors de leur troisième match, ils ont totalement dominé l’équipe inuite Salluit Amaruq par la marque de 11 à 0.

Ces trois victoires en tour préliminaire leur donnaient accès à la demi-finale du tournoi. Pour l’occasion, ils croisaient le fer avec l’institution privée du Collège Regina Assumpta. C’est à un match chaudement disputé que se sont livrées les deux équipes. L’équipe adversaire, provenant d’une école de plus de 2200 élèves, un bassin de joueurs potentiels grandement supérieur à celui de la Polyvalente de Disraeli qui compte moins de 400 élèves, affichait plusieurs joueurs de calibre 3A, ce qui n’est pas le cas des porte-couleurs des Gaulois. Vers la fin du match, le pointage était égal : 2 à 2. C’est une mauvaise pénalité à moins de deux minutes de la fin du temps réglementaire qui a causé la perte des Gaulois. En effet, les Panthères de Regina Assumpta ont enregistré le but de la victoire alors qu’il ne restait que 16 secondes au tableau indicateur.

Cette marque très serrée en demi-finale a fait dire à l’entraîneur-chef du programme disraélois, Stéphane Thivierge, que leurs chances en grande finale auraient été excellentes puisque leurs rivaux du Collège Regina Assumpta se sont inclinés ensuite par la marque très serrée de 1 à 0 face au Heritage Regional High School. Très fier de la performance de son équipe, M. Thivierge s’est dit très satisfait de la tenue de ses protégés. « Je n’avais aucune attente compte tenu de la différence d’âge des joueurs de mon équipe, et ces derniers ont vraiment livré la marchandise ! Ils auraient pu atteindre la finale et en sortir avec les grands honneurs ! », s’exclame-t-il.

Les Gaulois juvéniles
Du côté de l’équipe juvénile, les Gaulois ont vaincu dès leur premier match le Séminaire Saint-Joseph par la marque de 3 à 0. Lors de leur deuxième affrontement, ils ont baissé pavillon, non sans s’être battus de brillante façon, par la marque 4 à 3 face aux porte-couleurs des Gee Gee’s Varsity. Leur troisième affrontement de la première ronde s’est soldé par une défaite serrée de 4 à 2 contre le Canadian International Hockey High School, leur faisant ainsi perdre l’accès au tour des finales. Encore une fois, les Gaulois étaient dans le coup puisque les équipes qui les ont vaincus ont fait belle figure lors des finales du tournoi.

C’est donc avec une très grande satisfaction que les entraîneurs du programme des Gaulois sont revenus de l’Ontario. La tenue de leurs joueurs tant sur la glace que hors de celle-ci leur a fait dire que l’expérience de ce rendez-vous printanier de haut calibre sera sans doute de retour au calendrier du programme lors de la prochaine année.