En date du 12 février dernier, en leur annonçant une aide financière de 1,18M $, le ministre Martin Coiteux donnait enfin aux élus de la municipalité de Lambton la possibilité d’entreprendre le processus de mise en chantier des travaux visant le remplacement des conduites d’eau du secteur Quirion-Giguère. Selon les estimés préliminaires, le coût de l’opération se chiffrera à 2,6M $ et la corporation comblera l’écart restant.

Cheminement
Afin d’être éligible à un programme gouvernemental, la municipalité a dû d’abord procéder à la municipalisation des réseaux de ces secteurs pour ensuite les intégrer à la liste des travaux prioritaires du plan d’intervention des infrastructures municipales. « Maintenant qu’une aide financière nous est octroyée, nous franchirons les prochaines étapes pour la réalisation des travaux en débutant par la publication d’un appel offres pour les services professionnels », explique le maire de la municipalité, M. Ghislain Breton.

La volonté du conseil est de compéter les travaux en 2018, compte tenu de l’importance de fournir aux concitoyens des infrastructures conformes et de résoudre les problématiques de quantité et qualité de l’eau ainsi que d’eau potable dans ce secteur.

La démarche devant mener à l’installation d’une conduite d’amenée sur le chemin Giguère, la route 108 jusqu’à la résidence la Rose D’or et une partie du chemin des plaines débutera donc ce printemps 2018 avec la publication de l’appel d’offres pour les plans et devis. L’appel d’offres pour l’exécution des travaux suivra en été et le chantier débutera vraisemblablement en début d’automne. La longueur de la conduite d’amenée est estimée à 1 095 mètres.

Restera alors à finaliser le volet de la taxation pour la partie non financée dans un souci d’équité et d’uniformité sur l’ensemble du territoire desservi. « Cette annonce marque pour nous, le dénouement positif d’un dossier complexe dans lequel nous étions plongés depuis plusieurs années », rappelle le premier magistrat de Lambton.

Source : Info-Lambton