Par Serge Rousseau et Geneviève Bolduc

Pour souligner ses 30 ans, le Centre de la petite enfance Parc en ciel a prévu des activités tout au long de l’année 2017. Il touche par cette programmation, le personnel, les membres de son conseil d’administration, les enfants, les parents utilisateurs, les partenaires et la communauté. Nous avons la chance de lire une chronique mensuelle sur l’évolution de Parc en ciel, celle-ci écrite, entre autres, par la première directrice, en passant par des anciens parents utilisateurs qui siègent encore au  conseil d’administration comme membres honoraires.

Pour les enfants, Parc en ciel a investi des sommes pour des équipements et jeux spéciaux, en retour, ils se sont peint un chandail souvenir de nos 30 ans. Un 5 à 7 estival est prévu pour le personnel et les membres du C.A. Les parents recevront une pochette d’entrée à l’effigie de notre 30e et seront invités à une épluchette de maïs dès l’automne. Nos ambassadeurs sont aussi de la partie, ils seront sollicités pour une activité reconnaissance tout comme les anciens et les grands-parents qui pourront participer à une activité inter générationnelle, d’ici la fin de l’année.

En 2017, Parc en ciel possède 3 points de service : Disraeli qui offre 59 places dont 15 poupons. Thetford Mines, secteur Black Lake, qui offre 80 places dont 20 poupons et en milieu de travail au CISS (ancien Pavillon St-Joseph) 36 places dont 10 poupons. Parc en ciel a créé une cuisine centrale dans son installation de Black Lake pour fournir les collations et les repas à tout ce beau monde chaque jour. Il a aussi été l’initiateur du projet du bureau coordinateur de la garde en milieu familial des Appalaches en 2006. Hormis les enfants et parents utilisateurs des services, Parc en ciel compte 70 employés englobant tous les corps de métier, gestionnaires, éducatrices, adjointes administratives, équipe de cuisine, conciergerie et hommes à tout faire.

Parc en ciel prend soin de son capital humain en leur manifestant de la reconnaissance par la proposition d’activités diversifiées. Cette façon de faire est une grande force qui est ressortie lors de sa dernière planification stratégique qui a été réalisée pour 2017-2020. Tout en visant une stabilisation de son modèle budgétaire, Parc en ciel mettra ses efforts dans la gestion de la relève au niveau des différents postes, il s’engage à personnaliser et adapter son offre de services, à accroître sa visibilité, à innover et à renforcer son capital humain afin de rayonner et assurer sa pérennité.  Bon 30e au Centre de petite enfance Parc en ciel!