L’Aide aux travailleurs accidentés (ATA) a déposé un projet dans le cadre du Programme d’aide à la sensibilisation des salariés et des travailleurs autonomes en matière de harcèlement psychologique ou sexuel au travail.

« Le harcèlement psychologique ou sexuel au travail est un véritable fléau et aucun milieu n’est à l’abri. Avec les conséquences qu’apporte le harcèlement dans la vie d’un travailleur (dépression, insomnie, perte d’estime de soi, isolement), il allait de soi pour nous de déposer un projet afin de sensibiliser les travailleurs et employeurs à cette problématique en constante augmentation et ainsi de favoriser des climats de travail exempts de tout harcèlement », dit la coordonnatrice Marie-Ève Picard.

Nous avons reçu la bonne nouvelle de l’acceptation du projet « Le harcèlement au travail, ce n’est pas rien ! » Ce projet sera réalisé grâce à la collaboration financière de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) par son programme visant la lutte contre le harcèlement psychologique ou sexuel dans les milieux de travail.

L’atelier sera présenté dans divers milieux de travail et aura comme objectif d’expliquer concrètement ce qu’est le harcèlement psychologique et sexuel et les démarches à entreprendre en cas de harcèlement. Cela permettra d’accroître les connaissances générales des travailleurs, de les sensibiliser au harcèlement et de détecter des situations potentielles de harcèlement. Ils seront ainsi mieux outillés pour faire face à une telle situation. Une portion de l’atelier portera également sur l’importance de la prévention. Une trousse de sensibilisation sera remise aux salariés et des capsules vidéo seront réalisées.

Si vous vivez une situation de harcèlement au travail, l’ATA peut vous aider et vous accompagner dans vos démarches. Si vous souhaitez recevoir l’atelier ou si vous voulez parler à une intervenante, n’hésitez pas à composer le 418 598-9844 ou, sans frais, le 1 855 598-9844 ou à visiter le www.aideauxtravailleurs.com. Nous vous rappelons que nous pouvons également vous aider en cas d’accident du travail.

Source : Marie-Ève Picard