20132-07-01franceanne_andrejacques
Photo: Dyane Raymond

L’assemblée générale annuelle des Auteurs en Appalaches s’est clôturée le 6 juin dernier par une conférence d’André Jacques, un auteur de romans policiers originaire de Beaulac-Gartby.

Cette conférence, ouverte au public, a tenu tout le monde en haleine pendant près de deux heures. Le romancier, inspiré et inspirant, a tout de même tenu à rappeler que la dite inspiration ne représente qu’un maigre 5% du travail d’écriture et que celle-ci est surtout constituée de 95% de labeur et de sueur.

Parlant de travail, M. Jacques a confié, entre autres, aux personnes présentes que sa méthode à lui consistait à d’abord dresser un plan — très — détaillé de son projet pour en suite rédiger une première version « à la main » sur des tablettes Cambridge. Cette première ébauche sera ensuite suivie de nombreuses autres (9-10 et même 11 !) avant d’être envoyée à son éditeur. « N’envoyez qu’un manuscrit qui vous semble parfait », conseille-t-il.

Par ailleurs, André Jacques, en plus d’être un communicateur aguerri, apparaît comme un être sensible et humble, un écrivain talentueux, à n’en pas douter. Il travaille en ce moment à l’écriture de son cinquième roman qui mettra une fois de plus en scène Alexandre Jobin, son personnage fétiche, l’intrépide antiquaire, auquel ses fidèles lecteurs se sont attachés.

Merci donc au regroupement des Auteurs en Appalaches pour cette rencontre aussi agréable qu’instructive.

Dyane Raymond
Latest posts by Dyane Raymond (see all)